AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [SG]Stargate World of Art Enterprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michael Anderson

avatar

Nombre de messages : 133
Age : 33
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: [SG]Stargate World of Art Enterprise   Lun 31 Aoû - 17:38

Voici une fic que j'ai faite à l'occasion d'un concours sur le forum de Stargate World of Art. Je site le forum non pour me faire de la pub mais parce que les personnages de ma fic sont basés sur les membres du forum ^^

Je m’excuse d’avance, si j’ai oublié certaines personnes dans ma fic, si je suis allé un peu trop loin, ou si je vous ai vexés. Cette fic a pour seul but de vous divertir, et j’ai donc légèrement (beaucoup) exagéré les traits de chacun, les miens y compris.
Je m’excuse aussi d’avance s’il reste quelques fautes, j’ai écris cette fic très rapidement, et bien que Ba’al ait relu (et corrigé deux trois trucs le concernant), j’ai peur qu’il reste quelques erreurs.
Bonne lecture Worldofartiens et Worldofartiennes !!


Stargate World of Art Enterprise



6H30

BIP BIP … BIP BIP … BIP BIP …
Le réveil sonne, je me réveille. Je me lève assez rapidement en sautant dans mon falzar, pensant à la magnifique journée qui m’attend. Une douche bien chaude, un petit déjeuner frugal, et me voilà parti à vélo (je suis un fervent défenseur de l’écologie et du druidesque Francis Lalanne) en direction des bureaux de la « Stargate World of Art Enterprise ».
Mais où avais-je la tête ? Je ne me suis pas présenté.
Michael Anderson, 23 ans. Après quelques tâtonnements, j’ai décidé de créer une entreprise. En quoi consiste-t-elle ? Nous nous occupons des produits dérivés de l’univers Stargate en France. Un château, dans la banlieue suburbaine de Périgueux, abrite nos locaux. J’y arrive un peu avant huit heures, un peu essoufflé. B.Carter, la responsable du personnel, qui ma rejointe dès le début de l’aventure, est déjà là.
- Grosse journée aujourd’hui Mick !
- Ne m’en parle pas !
- L’Enfanteuse a appelée au fait. Elle sera en retard : elle m’a dit de te donner ce mot en main propre.
Je saisis le post-it que me tends B.Carter, puis lit :

« Suis débordée. A croire que la moitié des habitantes de la ville en âge de procréer ont décidés de nous pondre un mouflet aujourd’hui. Serais pas là avant 10h »

Je souris en pensant à ces pauvres enfants, à peine entrés dans la vie, confrontés si rapidement aux dures réalités de l’existence…

8H

B.Carter m’amène dans son bureau, car elle veut me montrer ses dernières créations. Son atelier est immense, des milliers d’objets sont suspendus au plafond ou accrochés aux murs, occupant ainsi tout l’espace. De nombreuses maquettes sont là, ainsi qu’un mini studio d’enregistrement, de nombreux ordinateurs, des mannequins en costume militaire … un vrai entrepôt ! On se serait cru dans les studios de la MGM !
B.Carter me montre sa nouvelle porte des étoiles avec ses chevrons, dont elle a fait une maquette. Puis elle me laisse lire son nouveau roman photo StarGate.
Nous passons une heure à discuter de ses créations et de ses nouveaux projets.
Ensuite commence, comme tous les jours, la tournée des ateliers.


9H

Je rentre avec B.Carter dans la pièce où travaillent nos techniciens. Les ordinateurs y tournent à plein régime, des centaines de maquettes et d’images décorent la pièce. A peine entrés, nous restons interdits. Devants nos yeux ébahis, nous voyons « Beber », « [SF] Oneil » et « the answer », chacun une maquette d’un vaisseau dans une main, en train de jouer à se tirer dessus, bruitant les combats avec leur bouche.
Lorsque nous sommes arrivés, ils ont arrêté leurs activités, tout penauds.
« the answer » prend la parole en premier :
- En fait … on test la viabilité des maquettes avant de les mettre en vente. Il ne faut pas oublier qu’elles iront à des enfants pour la plupart.
- Ou à des grands enfants, fis-je remarquer.
Tous les trois rougirent…

10H

Nous entrons, en marchant sur la pointe des pieds, dans le parc du château ou nos deux équipes d’Airsoft testent leur équipement. Les Stargate Troopers contre les Stargate Odyssea. Ces deux groupes se vouent une rivalité sans nom.
Un calme alarmant règne dans le parc… Le calme avant la tempête. Une rafale de billes de paint-ball me passe sous le nez avant de s’écraser sur la façade du château, qui aurait pu être peinte par Picasso lui-même. On a déjà refait trois fois le crépit à cet endroit …
Alors que nous courons nous mettre à couvert, nous marchons négligemment sur une mine qui nous repeint entièrement en rouge …
Cela a eu au moins l’avantage de cacher mon teint qui était rubicond sous ce maquillage éphémère, alors que nous rentrions au château, sans avoir trouvé personne.
Nous passons le reste de l’heure à nous doucher en ruminant de douces pensées …


11H

Direction … l’antre de l’Enfanteuse. C’est comme ça que nous appelons entre nous la pièce ou elle s’adonne à ses activités. On ne sait jamais ce qu’on va y trouver.
Aujourd’hui c’est plutôt soft je dois dire. Un totem trône au milieu de la pièce sur lequel est accroché une poupée vaudoue de Sheppard criblée d’épingle. Les membres d’une autre de ces poupées sont répandus dans toute la pièce. De la bourre est étalée, tel de la neige, sur le sol. La pièce entière est remplie d’objets plus farfelus les uns que les autres : un E.T. en peluche, une statue de Gollum, une pile de BD de Pif, une voiture miniature immatriculée TT-378-20, une pantoufle collée sur un socle, tel un trophée, où est inscrit : « ci-gît le malheureux spécimen de la famille des Arachnides qui s’est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment », un mixer, des M&M’s, le dernier album de Michael Youn… On se serait cru dans le magasin de farces et attrapes des jumeaux Weasley…
Alors que nous entrons, l’Enfanteuse se bidonne, un crayon à la main :
- AHAHA, là je lui arrache un bras … ou la jambe ? Ben dans le doute on a qu’à dire les deux. On va voir s’il peut piloter comme cela…
- L’Enfanteuse tu avances ?
Ellle semble enfin nous remarquer et nous regarde tel un enfant particulièrement vicieux, se demandant quel sort il réserve à sa nouvelle peluche.
- Oui, je réponds à une commande de Stargate Fan Series. Je suis en train de m’occuper de toi en fait.
Une lueur sadique passe dans son regard.
- Bon … ben … on repassera plus tard …


12H

Nous nous rendons au self où Ra_sta nous attend.
Au menu nous avons aujourd’hui des sandwichs au poulet et des ananas au dessert.
Nous discutons du programme du matin et de celui de l’après midi, ainsi que des prochains recrutements, agrandissements, activités ou autres améliorations de l’entreprise. Après le déjeuner, B.Carter rejoint son atelier, pour continuer ses créations, tandis que Ra_sta vient avec moi pour l’après midi.


13H

Je reçois un coup de fil de Aelia.
« Salut Mick ! »
- Bonjour Aelia !
« Tu devrais recevoir mes créations cette aprem »
- Ok, je demande à Ba’al d’aller les chercher à la poste.
Ra_sta, qui avait écouté la conversation, s’éclaircit la voix, pour capter mon attention, puis dit :
- Il est 13H Mick !
- Oui et alors ? … Ah mais bien sûr ! Où avais-je la tête, il ne se réveille jamais avant 14H. Merci Ra_sta. Ce n’est pas grave, j’irai les chercher demain. Aelia au fait ça se passe bien au CSI de Miami ? …


14H

On entre dans mon bureau pour chercher les clés de la salle FFP. Tout est bien rangé, impeccable, reflétant à la perfection la personnalité du maître des lieux … Quoi ? C’est pas crédible ? Bon, ok. En fait tout est sans dessus dessous. Divers posters, papiers, livres, objets divers sont entassés dans toute la pièce. Après m’être difficilement frayé un chemin jusqu’à mon bureau (qui lui est réellement à peu près nickel, avec mon ordi portable dessus), je me mets à chercher. Après un laps de temps relativement court, soit une demi-heure plus tard (ben quoi ? tout est relatif ! C’est notre ami Einstein qui l’a dit ! Bon ok, il a aussi dit « Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue », et cela pourrait bien s’appliquer à moi ^^), je sors de mon bureau, brandissant avec fierté mon trousseau.
Ra_sta sourit :
- C’est les clés de chez toi ça Mick…
Tout penaud, je repars dans mon fouillis. Honteux et confus, je jurai, mais un peu tard, qu’on ne m’y prendrait plus.


15H

On arrive juste à l’heure pour la réunion FFP. Je mets la clé dans la porte … rien ne se passe, elle ne tourne pas. Ne comprenant pas pourquoi, j’essais de bricoler la clé en la limant, puis la serrure en la huilant, jusqu’à ce que Ra_sta, qui en a marre de poireauter, tente d’actionner la poignée. La porte s’ouvre dans un grincement. De l’autre coté de la pièce m’attendent Anubis_31, B.Carter et l’Enfanteuse.
- Mais comment êtes-vous entrés ?
- Simple comme bonjour, fait remarquer Anubis_31, la porte était ouverte.
Ra_sta, dans mon dos, est pris d’un gros fou rire tandis que je me tape le front du plat de la main, repensant à l’heure passée à chercher ces p….. de clés !


16H

La réunion dure une heure, et nous nous fixons des délais pour le chapitre un de notre fanfiction FFP que notre éditeur attend avec impatience.
Etape suivante : la salle des Shippeuses ou nous attendent Laura O’Neill, Sam, JennyOneill et melissa as samantha.
Une salle tout en rose, avec des photos de tous les membres masculins de SG-1 sur les murs et des ordinateurs pour leurs créations d’avatars, Wallpapers, fics NC-17 (pour la plupart), nous accueille. Nos Shippeuses passent en fait une grande partie de leur temps autour de la table centrale à boire et à manger tout en discutant de choses et d’autres en rapport (ou pas) avec leur travail.
- Bon alors qu’avez-vous fait aujourd’hui ?
Ce fut Laura O'Neill qui répondit en premier :
- On s’est finalement mises d’accord sur le fait que Jack est le plus mignon dans SG-1 et que…
Sam l’interrompt :
- Quoi ! Mais pas du tout, c’est Dany le plus beau !
- Non Jack ! Crient JennyOneill et melissa as samantha de conserve.
Une discussion endiablée s’ensuit, où Ra_sta et moi, en mâles rejetés et incompris, ne pouvons pas placer le moindre mot.
Nous décidons donc de revenir … un autre jour.


17H


Nous nous rendons en salle d’enregistrement (que nous avons coutume d’appeler entre nous « salle de repos »), quelqu’un nous ayant informé que les ronflements de Ba’al avaient stoppé. Deux solutions s’offraient alors à nous : soit il faisait de l’apnée, soit il s’était mis au travail. En entrant, une surprise de taille nous attend … Il travaillait !!!
Plongé en plein montage de Watergate, il est en train de parler en Gro’auld … Lorsqu’il nous a vu, il nous a souhaité le bonjour. Nous nous rendons alors compte, à la profondeur des stries sur sa joue gauche, qu’il était réveillé depuis environ un quart d’heure. Non sans sarcasmes, je lui demande :
- Bien dormi ?
Enervé, il me répond :
- En attendant je suis sûr que j’en fait plus en dormant que toi durant toute ta journée !
Je ne réagis pas, sachant très bien que Ba’al est toujours un peu susceptible au réveil. Ra_sta, quant à lui, est hilare. Je lui jette un regard dépourvu d’aménité et nous sortons de la chambr… de la salle de rep… d’enregistrement.

18H

Tout le monde nous attend dans une grande salle, pour le bilan du mois. Un calme sans pareil règne … bah non en fait … un brouhaha sans nom emplit la pièce, des billes de couleurs volent de ci de là (nos amis du parc n’ayant pas totalement décidés qui avait gagné la partie), les shippeuses discutaient entre elles (comme d’hab), l’enfanteuse s’occupait à recoudre et à cajoler une de ses poupées de Sheppard, Ba’al, la tête dans ses bras, est occupé à finir sa nuit, etc.
Je prends la parole et le calme se fait … pas.
Des billes de peintures font de jolies auréoles multicolores sur ma chemise, et la salle éclate de rire. La fureur me gagne, je prends une ample respiration, qui fait sauter deux boutons de ma chemise qui ricochent sur la table. Le fou rire s’étend à tout le monde.
Je tape du poing sur la table en m’égosillant et réussis (enfin presque) à faire revenir le calme.
- Nous sommes ici pour faire un bilan du mois et de l’année passée. La gagnante du concours du mois est l’Enfanteuse pour sa fanfiction « Autres regards ». Les grands vainqueurs de l’années sont : moi avec 70 points, l’Enfanteuse avec 68 points et Beber avec 61 points. Bravo à eux ! Ils gagneront à partir de 100 points une création gratuite ! N’oubliez pas qu’un concours de parodie est en cours ! Merci et continuez votre bon travail !
Content d’avoir réussi à finir mon intervention, bien que personne ne m’ait écouté, je décide de fuir avant d’avoir à brûler ma chemise, faute de pouvoir la ravoir (ou la filer à un clown, au choix…).
Une sonnerie stridente annonce la fin de la journée.

FIN



Ah ben non en fait, pas FIN du tout ! J’allais oublier le meilleur :

20H

De retour chez moi, je suis peinard sur mon canap, en train de mater la saison 10 de SG-1. En plein épisode 200…
Dring !!!
Les voilà !
J’ouvre et laisse entrer Amanda Tapping et Rachel Luttrell, les deux femmes de ma vie…

Ben quoi ? Après tout, c’est une parodie dont je suis le héros non ? Je peux faire ce que je veux donc ?
Pardon ? Vous voulez savoir ce qui arrive ensuite ?
Bande de voyeurs !

FIN FINALE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B.Carter
Administrateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 178
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi : Etudiante
Date d'inscription : 10/05/2008

MessageSujet: Re: [SG]Stargate World of Art Enterprise   Lun 31 Aoû - 20:06

ce fut un réel plaisir de relire ca Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bcarter.skyblog.com
 
[SG]Stargate World of Art Enterprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [NEWS] Stargate Worlds à l'air mal barré
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Stargate Convention (Paris - 2009)
» Transport entre WDW, parc universal et sea world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom Awards :: .:Fandom Awards 2ème édition:. :: Science - Fiction :: Fanfiction :: Humour/Parodie-
Sauter vers: