AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [House] Le visiteur de minuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SmacHuddyJate

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: [House] Le visiteur de minuit   Dim 12 Juil - 11:47

Titre: Le visiteur de minuit
Auteur:SmacHuddyJate(ou SmacHuddy ou marion)
Résumé:<< House se pencha vers Cuddy
-J'ai envie de toi chérie...commença-t-il >>
Genre: Romance Huddy, léger cas médical(c'est la première fois que je tiens un cas dans mes fics alors...je sais pas vraiment si ça va se tenir...)
N/B:Désolée si le cas médical parait précipité ça ne ressemble pas vraiment à un vrai cas Housien avec tout les rebondissements, mais bon...

Bonne lecture!


Il entra dans son bureau sans se gêner, ouvrant la porte à la volée. Oh, il savait très bien qu'elle était avec un donneur. Raison de plus. Mais lorsqu'il ouvrit la porte, il réalisa que finalement, il ne dérangeait pas vraiment Cuddy. L'homme était rendu presque sur le bureau de la doyenne, qui était derrière celui-ci et qui essayait tant bien que mal de le repousser.
-Si vous voulez bien vous calmer et sortir de mon bureau...répéta-t-elle pour la dixième fois.
-J'ai envie de vous Dr Cuddy. Et quand ces envies surviennent, je n'ai d'autre moyen de les calmer que de les satisfaire.
-Eh bien Dr Cuddy, vous vous occupez bien à ce que je vois.
Cuddy leva les yeux vers le plafond. House fit mine de réfléchir. Il avança et vint se placer aux côtés de la doyenne, face à celui qui aurait pu être un potentiel donneur. Il n'était pas laid pour son âge.
-Eh bah vous êtes tombée sur un pas si pire cette fois-ci!
-House franchement!
-C'est qui celui-là? demanda l'homme en pointant House du menton.
-Euh...c'est mon...
-...conjoint! Compléta House à sa place.
Cuddy ouvrit de grands yeux.
- Ah...Ce n'était pas prévu mais...plus on est de fous, plus on a de plaisir! Renchérit l'homme, qui était de plus en plus près du... « Couple »
House se pencha vers Cuddy
-J'ai envie de toi chérie...commença-t-il assez fort pour que l'homme l'entende, puis complétant en murmurant :
-J'hésite entre vous laisser dans cette situation, ce qui serait assez drôle, ou pas.
Elle se pencha un peux plus :
-Vous choisissez, mais c'est votre taux d'heure de consults qui en dépend...
Il se relevât.
-Ah, c'est dommage, ça nous aurait bien tentés, sauf que...Lisa a des petites rougeurs dernièrement et, on a pas encore eu l'occasion de vérifier...c'est qu'on est prudents hein, on voudrait pas vous transmettre une malheureuse ITS...
-Vous êtes même pas sûrs que...que...qu'est ce que je disais déjà? Que...qu'est ce que je faisais ici déjà?
-J'en sais rien en fait. De toute façon, je ne comprends pas pourquoi vous êtes venu voir Cuddy, et surtout pas pourquoi vous avez eu envi d'elle, parce qu'à part son décolleté...
-Je...je suis désolé, je n'arrive pas à me souvenir ce que je faisais ici. Et...quel jour somme nous?
-Lundi.
-Ah bon. Et je suis où?
L'homme recula et s'assit sur un fauteuil. Après une quarantaine de minutes où Cuddy essayait d'aider l'homme à retrouver la mémoire, celui-ci se rappela soudainement la raison de sa venue.
-Eh bien je vais y aller si cela ne vous dérange pas trop car...
-Non, vous restez.
Cuddy se retourna vers lui, le regard interrogateur.

HHHHHHH


-QUOI?!
-Quoi quoi?
-Vous voulez le garder seulement pour un ictus amnésique?
-J'ai l'impression qu'il y a plus...
-Mais vous vous basez sur rien House!
-Je suis sûr que ce n'est pas seulement cela.
-Un jour, un seul. S'il n'a aucun nouveau symptôme, on le renvoi chez lui.



HHHHHHH




House tourna de nouveau sa canne entre ses doigts.
-On attend quoi au juste? Demanda Tirtheen.
-Avec ce qu'on a, vous pensez à quoi?
-Ce qu'on a, c'est un simple ictus amnésique. L'homme a 57 ans, c'est normal que ça puisse arriver, et puis, y'a pas vraiment autre chose après. Pourquoi on ne le renvoie pas tout simplement chez lui? Dit Taub.
-Parce que je crois qu'il y aurait plus.
-Mais pourquoi il...
*Beep Beep Beep*
*Toawinawo Toawinawo*
*Bi bi bi bi bi bi bi bip*
-Bah voila, il suffisait d'attendre!
Ils arrivèrent dans la chambre du patient. Où il se passait...rien. Cuddy était plantée là, à côté de la porte.
-Qu'est ce que vous faites tous à arriver en courant comme ça, il n'y a rien!
-On nous a tous bipés.
-Ah oui? Je ne sais pas pourquoi.
Les trois médecins se regardèrent, déçus. House leur fit signe d'y retourner et il allait y aller lui aussi lorsqu'il sentit une main sur son bras.
-House?
-Oui?
-Il fabule.
-le patient?
-Oui, je lui ai demandé s'il avait une famille et il m'a répondu de façon...plutôt étrange.
-Qu'a-t-il dit?
-Voyez par vous-même. Se tournant vers le patient. Mr. Trigger, vous avez une famille avec laquelle je pourrais communiquer? Une conjointe ou des enfants?
Le patient sembla étonné.
-Mais voyons ma chérie, tu perds la mémoire? Nous sommes ensemble depuis 5 ans déjà, et...mais où est Laura?
-Laura?
-Tu n'es pas allée la chercher à la garderie?
Cuddy se tourna vers House, qui hocha la tête.
-Vous voyez?
-Hum. Attendez-moi.
Il alla chercher Taub puis revint.
-Qui est cet homme? Demanda-t-il à Mark Trigger, en désignant Taub.
-Oh mon dieu! Mais c'est Steve! Mon bon vieux Steve! Mais qu'est ce que tu fais ici, y'a longtemps que je ne t'avais pas vu!
Taub se tourna vers Cuddy, arborant une mine d'incompréhension. La doyenne lui lança un regard lui disant de jouer le jeu. Alors il joua. Après 15 minutes, Taub, alias « Steve », prétexta un rendez-vous et sortit de la chambre. House et Cuddy le suivirent. Celui-ci se retourna.
-C'est assez pour qu'on le garde?
-Oui, vous le gardez. Et guérissez-le!
-Pourquoi y tenez vous autant?
-Il a 57 ans et ce prend pour mon mari...
-Qu'est ce que vous avez contre les hommes d'âge mûr ? demanda House, alors que Taub se dirigeais déjà vers le bureau.
-Ça dépend lesquels! Lui répondit Cuddy, sourire en coin.



Était-ce vraiment un clin d'œil qu'House venait de voir. Pas sûr. De toute façon, la phrase de Cuddy pouvait vouloir dire vraiment une multitude de chose. Et puis oh! Stop! Depuis quand Cuddy draguait House? Depuis quand House ne faisait-il plus de commentaires sur elle ou son habillement? Depuis un petit moment déjà. Bien sûr, il y avait parfois quelques commentaires ici et là mais, vraiment moins qu'avant. Et on aurait dit que, depuis qu'ils s'étaient embrassés, chaque pas de plus vers la concrétisation d'une quelconque relation avait été franchit par Cuddy. Elle était allée le voir le lendemain. Elle avait voulu son bureau. Elle le draguait. Elle essayait aussi de justifier tout cela, comme si ça n'avait aucun rapport. Sauf il y a quelques jours. Lorsque House lui avait répondu, quand elle avait demandé pourquoi Cameron était-elle sur ce cas avec lui, elle n'avait rien nier de ce qu'House lui disait. Elle n'avait pas nié que ce qu'elle voulait savoir, c'était que Cameron n'était pas revenue pour avoir House. Pas nié non plus qu'elle-même était amoureuse de House. Et pour couronner le tout, elle avait profité du moment où House était retourné pour prendre la fuite, car elle savait qu'elle venait de carrément lui faire une déclaration. Contournée, certes, mais une déclaration. Et elle ne voulait pas connaître les conséquences de ce geste aussi vite. Alors elle était partie, pour éviter de voir la réaction de House à son manque de négation envers ses propos.


Dernière édition par SmacHuddyJate le Dim 12 Juil - 11:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmacHuddyJate

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Re: [House] Le visiteur de minuit   Dim 12 Juil - 11:48



HHHHHHHHHHHHH

-Peut-être que le patient à une mythomanie. Déclara Kutner.

-Vous avez mieux que des suppositions?

-Bah ça ce pourrait! Il croit que Taub est un de ses anciens amis, que Cuddy est sa femme…

-Vous l’avez dit, il croit! Répliqua House.

-Mais qu’est ce qui vous dit qu’il le croit? Peut-être qu’il connaît très bien la vérité mais qu’il se plait à dire nimporte quoi!

-Allez lui faire une I.R.M et revenez moi avec les résultats.

Les quatre médecins sortirent et House les suivit, se dirigeant dans l’ascenseur. Les portes s’ouvrirent sur le Hall et il se dirigea vers les portes de la clinique. Il allait se diriger vers le bureau de sa patronne mais aperçut celle-ci accoudée sur le bureau des infirmières.

-Bonjour Dr.House! lui dit-elle, un grand sourire accroché aux lèvres.

-Cuddy! J’ai envoyé mes esclaves faire une IRM à votre « mari ».

-Mon…ah oui! Alors?

-Je n’ai pas encore le résultat, je viens juste de les envoyer!

-Alors vous viendrez me voir quand vous les aurez! Oh, et, arrêtez votre petit jeu House, ça paraît que vous êtes jaloux!

-Moi, jaloux?

Elle hocha la tête, un sourire coquin aux lèvres et se retourna pour se diriger vers son bureau, accentuant son déhanchement.

-Et puis il n’est même pas beau en plus! Lui dit-il avant qu’elle ne soit dans son bureau.

Elle sourit et alla s’asseoir à son bureau.

-Pff. Comme si ça me dérangeait… dit-il pour lui-même avant de sortir de la clinique et de se diriger vers les ascenseurs.

Était-ce si facile que ça? Elle n’avait qu’à jouer un peu avec lui et le voila tout à l’envers? Non. Ça ne pouvait pas être comme ça. House n’était pas comme ça.



HHHHHHH



House entra dans le bureau.

-Bon qu’est-ce que vous avez trouvé?

C’est Taub qui prit la parole :

-L’IRM nous révèle des lésions cérébrales autour des ventricules cérébraux.

-Donc il a une encéphalopathie de Gayet Wernicke, conclut logiquement House.

-Non, il avait. Répondit Taub.

-Oh, vous voulez donc dire…

-Que sa maladie n’a pas été traitée et qu’elle a évoluée en syndrome de Korsakoff.

-Mais ne nous a-t-il pas dit qu’il ne buvait pas? Demanda Kutner. Sa carence en B1 ne peut être causée que par un alcoolisme chronique à ce niveau…

-Oui, il l’a bien dit, renchérit House. Mais qu’a-t-il dit d’autre…

-Le syndrome n’est peut-être plus traitable, cela dépend d’à quand remonte son encéphalopathie de Gayet Wernicke.

-Mais qu’est ce que vous attendez? Oh et rajoutez aussi au dossier qu’il est hypersexuel.

Des regards interrogateurs se tournèrent vers lui.

-Vous n’étiez pas dans le bureau de Cuddy…



HHHHHHH



-Vous avez le syndrome de Korsakoff. Vous aviez une encéphalopathie de Gayet Wernicke, mais celle-ci n’a pas été détectée en temps voulu. Commença Foreman.

-Ce n’est pas de ma faute si vous n’êtes qu’une bande d’incompétents!

-Je vous parle d’il y a au moins une semaine. Vous n’aviez ressentie aucune perte de mémoire auparavant?

-De courte durée il y a quelque jours mais j’ai passé par-dessus.

-Vous n’auriez pas dû, mais bref. Je suis désolé de vous l’apprendre, mais puisque vous n’avez pas reçu le traitement adéquat au bon moment, il y a de forte chance que vous ne pouviez guérir. Oh bien sûr, ce n’est pas mortel, mais vous aurez des dommages important du côté de la mémoire. Vous devrez être sous surveillance continuelle. Mais il y a quand même une petite chance que vous vous en sortiez. Nous allons vous injecter de fortes doses de thiamine par voie intraveineuse et nous verrons ce qui en résultera dans quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SmacHuddyJate

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Re: [House] Le visiteur de minuit   Dim 12 Juil - 11:49

-House.

Il ignora la voix et continua de marcher.

-HOUSE!

Il arrêta et se retourna, ce qui laissa complètement le temps à la doyenne d’arriver à sa hauteur.

-De quoi vous vous sauvez?

-D’un lion en chaleur.

Cuddy le regarda, perplexe, puis compris.

-Je ne suis pas de sexe masculin à ce que vous pouvez constater…dit elle en désignant sa poitrine.

- Bah je n’y ai jamais cru, ils sont trop parfaits. Ce doit être des ballons. Vous devez être un transsexuel.

-Ouais, comme vous voulez. Vous avez trouvé ce qu’il avait?

-Oui. Syndrome de Korsakoff.

-Oh…irréversible.

-Exactement. Il y a quand même de minimes chances qu’il s’en sorte indemne mais…

-Elles sont minimes.

-Exact.

-Vous faites quelque chose ce soir?

La question pris House de court.

-Pourquoi me posez vous cette question? La lionne à besoin de dévorer une proie?

-Moi, non ! Mais il y a cette belle blonde là-bas début vingtaine qui…

-Hein, où ça? Dit House en se retournant d’un coup vif.

Cuddy se faufila rapidement derrière un mur et se retint de rire. Elle partit vers son bureau. C’était si facile!

-Il n’y a pas de…

Il s’arrêta car il avait remarqué que Cuddy n’était plus là. Il se dirigea vers le bureau de celle-ci.

-Pas trouvé de belle blonde. Dit-il en prenant un faux air penaud.

-Oh elle a dut s’enfuir…lui répondit Cuddy.

House s’approcha du bureau de la doyenne, alors que celle-ci se leva et vint se placer devant celui-ci.

-Qu’est ce que vous me voulez House?

-Moi, rien? Mais y’a ce beau jeune garçon dans l’entrée qui…

-Nah, désolée, je ne suis pas aussi naïve que vous sur ce point.

-Non, je vous dis, vous manquez vraiment quelque chose. Beau, brun, jeune, charmant et galant en plus.

-Je n’aime pas les jeunes, dit-elle en se rapprochant lentement de lui. Je les aime plus… mûrs, lui chuchota-t-elle à l’oreille avant de sortir du bureau en ayant pris soin de donner au passage à un House plus que surpris une petite pile de dossiers des patients qui attendait dans la salle voisine.



HHHHHHHH



-Le traitement n’a toujours pas marcher et ça fait plus de 6 heures. Il faut laisser tomber, il est condamné à rester amnésique.

-Allez donc lui annoncer la nouvelle. Trouvez dans son entourage quelqu'un qui peut rester près de lui. Si vous ne trouvez personne, faites engager une infirmière et renvoyez-le chez lui.



Les médecins sortirent tous du bureau sauf House qui y resta pour réfléchir. Ça n’avait plus aucun sens. Il n’allait tout de même pas la laisser prendre le dessus. Il fallait qu’il reprenne le volant et recommence à conduire. Il ne comprenait surtout pas comment il pouvait être aussi atteint par le jeu de cette femme alors qu’il avait toujours le contrôle et que c’était toujours lui qui la surprenait et qui la faisait se poser des questions. Il allait trouver quelque chose. Il fallait qu’il retourne la situation. La nuit lui porterait sûrement conseil et il ferait quelque chose le lendemain.



HHHHHHHHH



Buzzzzzzzz!

Buuuuzzzz!

-Oh, bougonna Lisa Cuddy, qui venait presque de réussir à s’endormir. Elle n’avait pu cesser de penser à la journée et de penser au fait que peut-être vouloir contrôler House n’était pas une bonne idée. Elle élaborait une manière pour lui redonner le volant sans qu’il ne s’en aperçoive vraiment. Elle savait qu’elle ne pourrait dormir. Elle ne se sentait même pas fatiguée.

Elle regarda son réveil. 12h02. Elle se leva et marcha jusqu’à porte. Elle regarda par le judas. Mais bien sûr, qui pouvait bien venir chez elle à cette heure-ci autre que lui. Elle s’ébouriffa les cheveux et pris un air de celle qui vient de se faire réveiller en plein milieu de son sommeil. Elle se regarda dans le miroir.

-Parfait.

Elle ouvrit.

-House, je croyais que vous n’aviez pas de cas, qu’est ce que vous venez faire chez moi à une heure pareille?

-Oh je faisais que passer et j'ai penser que je devrais faire une charmante visite à ma charmante patronne. Et j’ai aussi pensé que vous porteriez ce genre de petite robe de nuit sexy donc je me suis dit que c’était le meilleur moment pour faire cette petite visite!

-Oh…bougonna-t-elle, se tassant pour le laisser entrer. Il entra et ferma la porte derrière lui.

-Si vous êtes venu j’espère que vous avez au moins un bon sujet de conversation parce que sinon je retourne me coucher.

-Euh pour tout vous dire non. À mois que vous voudriez parler des nombreuses fourmis qu’il y a devant votre porte.

Elle se leva et pinça les lèvres dès que sa bouche fut hors du champ de vision de House. Elle devrait retourner se coucher et lui partirait et voila c’est la fin. Mais étant plus proche de la porte qu’elle, il lui bloqua le passage vers sa chambre.

-Vous croyez que les lions chasse à cette heure-ci? Demanda House.

-Les lions, je ne sais pas, mais je connais une lionne qui est très affamée. Qui plus est elle a une proie qui n’attend qu’à être saisie à quelques pas d’elle mais elle n’ose pas la toucher.

-Je crois que la lionne devrait sauter sur sa proie. Peut-être que celle-ci s’enfuira, ne sait-on jamais…

-Je crois que la lionne ne lui laissera pas le temps de s’enfuir.

Sur ces mots, Cuddy se saisit des lèvres de son diagnosticien alors qu’il se tassait pour la laisser accéder à la chambre. Elle retira le manteau de House sans toutefois s’en séparer et s’en fit ensuite une pluie de vêtements qui s’éparpillaient un peu partout sur le plancher. La course se finit dans le lit de la doyenne où commença alors un jeu de chasse intense et épuisant.



HHHHHHHH



Cuddy ouvrit les yeux. Elle était bien chez elle mais…elle vit, par terre, sa chemise de nuit ainsi que ses sous-vêtements. Elle ne vit rien qui appartenait à House.

-Eh voila qu’elle belle conne tu fais! Murmura-t-elle. Il est partit et t’as laissé là et toi tu…avait-elle commencé.

Mais elle se tut car elle sentit un bras qui venait entourer sa taille et entendit un léger grognement dans son dos. Non, il n’était pas partit. Ses vêtements devaient être plus loin. La lionne avait attrapé sa proie. Il suffisait maintenant de ne plus la lâcher et surtout de ne pas avoir l’âme au partage. Son beau visiteur de minuit était toujours dans son lit, à ses côtés et il allait y rester pour très longtemps…

The END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [House] Le visiteur de minuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
[House] Le visiteur de minuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» House vs. God: House wins!
» [RESOLU]G Alarm allume mon téléphone à minuit
» Célia and flowers [Ange Ai Uri Custom House]Bas p.n°2
» Mes dessins (Dr House, Michael Jackson)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fandom Awards :: .:Fandom Awards 2ème édition:. :: Médicales :: Fanfiction :: Romance-
Sauter vers: